• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Microbiote intestinal du porc : un premier catalogue des gènes aujourd'hui disponible

Porcin Large white.Allaitement des petits.. © Inra, BEGUEY Alain
Mis à jour le 14/11/2016
Publié le 20/09/2016
Mots-clés : BREVES
Porcin Large white.Allaitement des petits.. © Inra, BEGUEY Alain
© Inra, BEGUEY Alain

Le porc est une espèce majeure pour la production alimentaire mondiale ; il est aussi largement utilisé comme animal modèle en biomédecine. L’Inra et ses partenaires internationaux publient le catalogue des gènes du microbiote intestinal porcin.

Après celui du microbiote intestinal de l’Homme en 2010 et celui de la souris en 2015, c’est une première concernant une espèce animale d’élevage.

Ces travaux, menés à l’initiative de l’Inra, ouvrent des perspectives importantes dans la compréhension des interactions entre hôte, microbiote intestinal et environnement. Ils apportent des ressources majeures pour la recherche biomédicale et l’élevage. Ils sont publiés le 19 septembre 2016 dans Nature microbiology.

> Lire la suite du communiqué de presse

Contact scientifique :

Claire ROGEL-GAILLARD
Directrice de l’unité mixte de recherche GABI "Génétique Animale et Biologie Intégrative" Inra-AgroParisTech
Directrice de Sciences Animales Paris-Saclay
T. 01 34 65 22 01
Claire.Rogel-Gaillard@inra.fr
Département scientifique "Génétique animale"
Centre Inra de Jouy-en-Josas

Contact presse : Inra service de presse, 01 42 75 91 86 ou presse@inra.fr

Référence
A reference gene catalogue of the pig gut microbiome
Liang Xiao1, Jordi Estellé, Pia Kiilerich, Yuliaxis Ramayo-Caldas, Zhongkui Xia, Qiang Feng, Suisha Liang, Anni Øyan Pedersen, Niels Jørgen Kjeldsen, Chuan Liu, Emmanuelle Maguin, Joël Doré, Nicolas Pons, Emmanuelle Le Chatelier, Edi Prifti, Junhua Li, Huijue Jia, Xin Liu1, Xun Xu1, Stanislav D. Ehrlich, Lise Madsen, Karsten Kristiansen, Claire Rogel-Gaillard and Jun Wang
Nature Microbiology 1, Article number: 16161 (2016)
doi:10.1038/nmicrobiol.2016.161