• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Confinement d’unités actives magnéto-fluorescentes pour des applications théranostiques

Publié le 14/01/2019
Mots-clés : CONFÉRENCES

Lundi 4 février 2019 à 11h00
Amphithéâtre Jacques Poly, bât. 440

INRA IdF-Jouy-en-Josas
Résumé

Pour améliorer les traitements, il est devenu indispensable de recourir à une délivrance commandée et un suivi thérapeutique en temps réel.  D’un point de vue suivie thérapeutique, la détection ultra-sensible de cellules par imagerie de fluorescence et IRM autorise un continuum in vitro / in vivo accessible grâce à l’utilisation d’agent bimodaux. Dans ce contexte, nous nous intéressons depuis quelques années à la fabrication et aux propriétés de nanoassemblages (NAs) magnéto-fluorescents. Ces nanomatériaux hybrides sont constitués d’un cœur très brillant (>107 mol-1.L.cm-1), formé exclusivement de petites molécules fluorescentes, et entouré d’une couronne de nanoparticules d’oxyde de fer aux propriétés de relaxivité transversale exacerbée (r2 = 250 s-1mmol-1L) pour de l’IRM en T2. Ces NAs sont détectables à la fois par microscopie de fluorescence, et par microscopie électronique permet le suivi de différentes entités biologiques.[1-4] De plus, ces NAs sont constitués d’une matrice hydrophobe permettant l’encaspulation de principe actif.[5] La couronne magnétique permet un échauffement local activable par un champ magnétique alternatif. Nous verrons donc les potentialités de ces NAs pour transporter, suivre et délivrer à la demande des principes actifs.
Références
[1] A. Faucon et al. Tuning the Architectural Integrity of High-Performance Magneto-Fluorescent Core-Shell Nanoassemblies in Cancer Cells J. Coll. Interface Sci. 2016, 479, 139C.
[2] Linot et al. PEGylated Anionic Magneto-Fluorescent Nanoassemblies: Impact of their Interface Structure on MRI Contrast and Cellular Uptake
[3] A. Faucon et al.  Bioconjugated fluorescent organic nanoparticles targeting EGFR-overexpressing cancer cells Nanoscale, 2017, 9, 18094
[4] J. Boucard et al. Phosphonic Acid Fluorescent Organic Nanoparticles for High-Contrast and Selective Staining of Gram-Positive Bacteria ACS Omega, 2018, 3, 17392.
[5] J. Boucard et al. Small Molecule-Based Fluorescent Organic Nanoassemblies with Strong Hydrogen Bonding Networks for Fine Tuning and Monitoring Drug Delivery in Cancer Cells Small, 2018, 14, 1802307

Figure 1. A/ Représentation schématique des nanoassemblages magnétofluorescent. B/ Cliché MET et MEB des nanoassemblages. C/ Imagerie biomodale du foie (imagerie de fluorescence et IRM). D/ Suivie de la délivrance de la doxorubicine par imagerie de fluorescence.

Contact : lenaic.lartigue@univ-nantes.fr

Invité par Christine Longin, UMR1313 Génétique Animale et Biologie Intégrative, et Josiane Aioun, UMR1198 Biologie du Développement et Reproduction.