• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

La maladie d’Alzheimer, une maladie contagieuse ?

Marquage de neurones témoins issus de cellules souche de cerveau de rat. Ces cellules sont responsables de la transmission de l’influx nerveux. Les noyaux des cellules sont colorés en bleu, et les protéines du cytosquelette en vert (associer avec les images PCD9101-IMG0122.PCD et PCD9101-IMG0123.PCD).,,. © Inra, HEBERDEN Christine
Mis à jour le 17/12/2018
Publié le 14/12/2018
Mots-clés : BREVES

Plus d’une cinquantaine de démences résultant de maladies neurodégénératives sont recensées à ce jour, la maladie d’Alzheimer étant la plus largement répandue. On estime aujourd’hui qu’environ 35 millions de personnes en souffrent dans le monde, et que le nombre de malades pourrait atteindre les 115 millions de personnes d’ici 30 ans. Dans notre pays, l’association France-Alzheimer considère que le quart des personnes âgées de plus de 65 ans sera diagnostiqué malade d’Alzheimer d’ici à 2020.

Bien que, dans certains rares cas, la maladie d’Alzheimer puisse être due à un problème génétique, le facteur de risque majeur est le vieillissement. Il est donc logique que la prévalence de ces maladies soit corrélée à l’augmentation de l’espérance de vie.

Mais des travaux récents suggèrent aussi que la maladie d’Alzheimer pourrait, dans certaines conditions, se transmettre entre individus. Son mécanisme rappelle en effet celui des maladies à prions comme la maladie de Creutzfeldt-Jakob, dont des dizaines de cas sont survenus suite à la crise de la vache folle. Explications.