• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Le Prix de biologie Alfred Kastler 2017 récompense Mohammed Moudjou, Jérôme Chapuis et Vincent Béringue pour leurs travaux sur les maladies neurodégénératives

Mohammed Moudjou, Jérôme Chapuis and Vincent Béringue reçoivent le prix de biologie Alfred Kastler 2017 de la Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences, en présence de Louis Schweitzer, président de l'association et de André Nieoullon,président du jury du prix Kastler biologie 2017.. © LFDA, Michel Pourny
Mis à jour le 19/01/2018
Publié le 11/12/2017
Mots-clés : BREVES
Mohammed Moudjou, Jérôme Chapuis et Vincent Béringue reçoivent le prix de biologie Alfred Kastler 2017 de la Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences, en présence de Louis Schweitzer, président de l'association et de André Nieoullon,président du jury du prix Kastler biologie 2017.. © LFDA, Michel Pourny
Mohammed Moudjou, Jérôme Chapuis et Vincent Béringue reçoivent le prix de biologie Alfred Kastler 2017 de la Fondation Droit Animal, Éthique et Sciences, en présence de Louis Schweitzer, président de l'association et de André Nieoullon,président du jury du prix Kastler biologie 2017. © LFDA, Michel Pourny
Mohammed Moudjou, Jérôme Chapuis et Vincent Béringue, ingénieurs et chercheurs au sein de l'équipe Macro-Assemblages Protéiques et Maladie à Prion de l'unité de recherche Virologie et immunologie moléculaires (VIM), sont les lauréats du Prix de biologie Alfred Kastler 2017 de la Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences.

Ils sont récompensés pour la mise au point et l'utilisation d'une technique améliorée d'amplification des prions in vitro. Le procédé utilisé permet la réduction de l'utilisation des animaux vivants dans ce type de recherche.

> En savoir plus