• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

L'unité GABI propose un projet de thèse

Publié le 04/05/2018

Résumé du projet de thèse
Dans le contexte socio-économique actuel, l’optimisation de l’efficience alimentaire est un déterminant clé de la compétitivité des élevages laitiers. La gestion précise des courtes périodes durant lesquelles l’homéostasie est perturbée par des transitions physiologiques ou des changements environnementaux à l’origine d’un déficit énergétique chez la vache laitière représente une réelle opportunité d’amélioration dans ce sens.
Ce projet de thèse permettra d’identifier de nouveaux biomarqueurs, mesurables dans le lait, qui détermineront la capacité d’adaptation des vaches laitières à un déficit énergétique. Pour ce faire le doctorant utilisera un dispositif expérimental de restriction alimentaire déjà réalisé et aura à disposition l’ensemble des données phénotypiques et les échantillons de lait. Les biomarqueurs étudiés (microARN) seront recherchés dans les différentes fractions du lait (matière grasse, vésicules extracellulaires, lait entier et cellules isolées du lait).
Ce travail de thèse permettra non seulement d’identifier des biomarqueurs moléculaires dosables dans le lait, échantillon facile à collecter, mais l’analyse de l’ensemble des données obtenues permettra une caractérisation fine des effets d’une restriction alimentaire sur la composition du lait et ainsi mieux caractériser les mécanismes moléculaires mis à contribution dans de telles situations. Une attention toute particulière sera portée sur l’étude des microARNs, molécules jusqu’alors peu étudiées et pouvant être de bons biomarqueurs en raison de leur stabilité.

Encadrement de la thèse
-    Fabienne le Provost, DR, HDR, INRA UMR GABI, Jouy en Josas (78) Fabienne.Le-Provost@inra.fr
-    Marion Boutinaud, CR, INRA UMR PEGASE, Saint Gilles(35) Marion.Boutinaud@inra.fr